L'influence du "gaming" à la littérature

14/02/2016

Sandra N. Lemoing, Le royaume d’Harcilor, Powerful, tome 1

Avec Le royaume d’Harcilor, premier tome d’une future trilogie, la jeune auteure Sandra Lemoing fait son entrée dans le paysage fantasy

Powerful nous propose ici une fantasy qui demeure traditionnelle mais qui reste chère aux amoureux du genre. 

Depuis douze longues années, le royaume est sous le joug d’un tyran et de son fils qui se sont emparés du pouvoir avec violence et traîtrise. Mais ce royaume est peu ordinaire car il est peuplé pour beaucoup de gens aux pouvoirs extraordinaires. C’est donc un univers imprégné de magie que nous dépeint ici l’auteur. Rien d’étonnant puisque nous pénétrons en territoire fantasy. Le peuple harcilan se divise en deux catégories, les Silarens et les Iesilarens, autrement dit les détenteurs de magie et les non-détenteurs. Quant aux pouvoirs, ils sont très variés et certains en possèdent même plusieurs. Ainsi il y a des Silarens qui sont capables d’enflammer des choses, d’autres, à contrario, de les geler. Et puis il y a ceux qui sont doués pour déplacer des éléments grâce à la mobilité ou encore de maîtriser la foudre. Bref, à Harcilor tout est possible. 

Seulement au vu du contexte socio-politique, les habitants sont brimés depuis plus de dix ans et vivent dans la peur de faire un mauvais pas et de se retrouver emprisonnés voire pire encore. Bien sûr, certains font de la résistance. Ainsi sous l’égide de maître Cyr, quelques enfants, adolescents et même adultes viennent s’instruire à l’insu du roi et de ses fidèles.

Tout change le jour où débarque la fille de l’ex Cheffe des Gardiens, Selna. Ce retour inattendu fait sensation dans la communauté des résistants car pour tous, elle était décédée depuis bien longtemps. La réalité est tout autre car à l’époque elle avait réussi à s’enfuir avec son père. Devenue adulte, Selna ne rêve que de venger la mort de sa mère et de libérer Harcilor. Or, il y a peut-être une occasion avec le départ en mission du fils du roi, Litar. Ce dernier étant très puissant, il est plus judicieux de s’emparer du royaume lorsqu’il n’est pas là. 

C’est donc à cet instant crucial que démarre le récit de Sandra Lemoing. Ce moment où la reprise du pouvoir se prépare dans les rangs des résistants qui grossissent d'ailleurs de jour en jour. La quête de liberté s’annonce déjà sanglante mais dont l’enjeu demeure vital. 

Sandra Lemoing propose un récit en deux temps. D’abord, elle alterne présent et passé afin d’assurer une parfaite immersion dans son monde. Puis, elle passe au moment crucial, le combat nécessaire et inévitable pour retrouver leur liberté perdue. Elle a su insuffler de l’héroïsme à ses héros et nous brosse des combats épiques et spectaculaires dignes des plus célèbres batailles de la saga Harry Potter, les baguettes en moins. Elle a également pris le temps de soigner ses personnages qui sont nombreux et dont certains sortent du lot et attirent grandement l'attention. 

En un mot, l'auteure a su offrir grâce à cette première aventure un plaisant moment de lecture avec un récit fluide et entraînant tout en ménageant du rebondissement dans les dernières lignes. Une nouvelle saga à ne pas perdre de vue.

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire