L'influence du "gaming" à la littérature

accueil2

accueil2

13/09/2015

Robin Hobb, Le puits d’argent, Les cités des anciens, tome 8

Le puits d’argent est le huitième tome qui vient clore magistralement cette saga des cités des anciens. Ce livre se présente comme le roman de tous les dangers pour nos héros. Le temps est venu pour les dragons de mettre un terme à la menace chalcédienne. Leur but, raser le palais ducal et bien entendu tuer le duc, car on ne s’en prend pas impunément aux dragons. Et il est temps pour ces terrifiantes créatures ailées de faire passer le message. Lourdement harnachés, certains seront chevauchés par leurs Anciens, tous s’engagent dans un vol à la finalité incertaine. Hormis que l’affrontement est proche et qu’il sera venimeux et sanglant. 


Avec cet ultime tome, Robin Hobb nous offre un final spectaculaire. Les dragons y déploient toute leur majesté et avec eux, la fantasy
hobbienne prend tout son sens. Mais Le puits d’argent, c’est aussi l’occasion pour l’auteure de sceller un lien très fort avec son autre cycle fantasy des Aventuriers de la mer. En effet, les Vestrit et les Khuprus associés à la célèbre dragonne Tintaglia vont encore jouer un rôle majeur dans cette bataille contre Chalcède.
D’ailleurs, Robin Hobb a choisi de refermer son histoire sur une note intéressante concernant Tintaglia elle-même mais avec cette auteure, qui peut savoir si cela restera un point final ou non !

Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire