L'influence du "gaming" à la littérature

13/06/2015

Legend of the Seeker

Le cycle L’Épée de vérité de Terry Goodkind a eu un tel succès que l’écrivain a même vendu ses droits d’auteur pour l’adapter en série télévisée. C’est à Sami Raimi à qui revient la mission de réaliser cette série en 2008 sous le nom de Legend of the Seeker.

Pour mettre en image ce grand cycle de fantasy, le directeur de casting a misé sur une pléiade de bons acteurs et actrices. Pour le premier rôle masculin, il revient à un inconnu du cinéma américain, Craig Horner. Chanteur, joueur de guitare et parolier à ses heures, Craig Horner est un touche à tout. Malgré sa mince expérience dans le domaine cinématographique puisqu'il n'a finalement joué que dans Le Songe d'une nuit d'été et The Maids, il incarne pourtant un Sourcier de Vérité et un Sorcier de guerre extrêmement crédible. Talentueux, il capte instantanément l'attention des spectateurs, et nous entraîne sans mal au cœur de l'aventure. 
Sa partenaire Bridget Regan est également bien dans son rôle d'Inquisitrice belle, juste et inflexible. C'est un réel plaisir de la regarder jouer. De plus, elle a déjà une belle filmographie puisqu'elle cumule les apparitions dans des séries à succès comme Ncis: Los Angeles, Person of Interest, Beauty and the Beast, ou encore FBI: Duo très spécial
Quant au rôle le plus drôle de cette série, il revient à Bruce Spence qui personnifie parfaitement bien Zeddicus Zul'Zorander, le sorcier gaffeur et babillard de Terry Goodkind. Ses répliques sont d'ailleurs poilantes à souhait. C'est un régal de le regarder en pleine action. Grand acteur, Bruce Spence est un visage connu du septième art puisqu'il a joué dans de nombreuses productions comme Mad Max, La Revanche des Sith, ou Le Retour du Roi
Le personnage de Cara, la Mord-Sith, il revient à l'ancienne mannequin Tabrett Bethell. Elle y est une sublime tueuse et garde du corps de Richard Rahl. 
Enfin le méchant du début de cette saga est incarné par Craig Parker, un habitué des rôles d'univers fantasy puisqu'il a également joué dans Le Seigneur des Anneaux. Pervers, retors et tyrannique, Darken Rahl est tout simplement bien représenté sous les traits de Craig Parker. Voilà ce que l'on peut dire sur les acteurs principaux de cette série. 

Pourtant malgré cette belle distribution avec des acteurs qui rentrent bien dans la peau des personnages, crées par Terry Goodkind, les fans de la saga pourraient être déçus par les libertés prises par le scénariste. Beaucoup d'éléments forts du cycle sont modifiés au point de dénaturer l'histoire originelle. Même si Legend of the Seeker s’inspire des deux premiers tomes, l’histoire est largement modifiée. 

Au demeurant, c’est une bonne série de high fantasy à découvrir ou à redécouvrir pour tous les amoureux du genre. D’ailleurs, lors de son arrêt prématuré en 2010, de nombreux fans se sont mobilisés en vain pour la réalisation d’une troisième saison.

Elle n'a sans doute pas bénéficié de la même campagne de communication comme Game of Thrones ou Les Chroniques de Shannara qui expliquent son manque d'audience aux Etats-Unis et son arrêt prématuré. 

Legend of the Seeker, c'est une bonne série de fantasy que je conseille vivement quand on aime les paysages à couper le souffle, les batailles épiques, les explosions de magie et les histoires d'amour éternelles. Elle nous transporte dans un tableau héroïque et dépaysant pour un voyage malheureusement trop court. 



Fantasy à la carte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire